Labobio

Produire une énergie pas chère avec de l'eau

Les problèmes de production énergétique rencontrés dans plusieurs pays du monde peuvent être résolus avec l’eau. En effet, une technologie a été mise au point par un physicien pour produire en abondance de l’énergie électrique à partir de l’eau. En plus d’être moins chère, cette trouvaille a un impact environnemental négligeable. Cette technologie ne peut cependant pas être déployée sans un grand réservoir dont le rôle est de favoriser le stockage de l’eau.

Principe de fonctionnement

Pour la production de l’énergie par l’eau, un immense réservoir de 12 mètres de haut doit être relié à la mer. Ce réservoir est ensuite rempli entièrement d’eau à partir du haut, après avoir veillé à ce que sa partie qui communique avec la mer soit fermée. L’effet de la pression occasionnera un abaissement du niveau d’eau (autour de 10 mètres), et ce, à 20 °C. Cela engendrera une évaporation, un phénomène qu’il est possible d’accélérer en évacuant l’eau de surface du réservoir. On réalise alors une évaporation flash dont la conséquence est la production de 2,5 millions de joules par kilogrammes d’eau évaporée.

Une technologie plus économique qu’une centrale électrique

L’énergie produite à partir de cette technologie nécessite moins d’énergie par rapport à celle qu’il faut pour qu’une centrale électrique produise la vapeur indispensable au fonctionnement d’une turbine. Et quand on compare avec une centrale nucléaire, on mesure bien l’importance de l’économie d’énergie réalisée. En effet, dans ce genre de centrale, il faut porter à 320 °C l’eau du circuit primaire afin de chauffer le circuit secondaire et produire de la vapeur.

L’inventeur de ce procédé affirme que l’énergie produite permet de faire une économie de 92 % de l’énergie indispensable pour chauffer l’eau sans faire de pollution. Il informe également que sa technologie assure le dessalement de l’eau de mer, et peut de ce fait être utilisée à d’autres fins.

Cosmethique

  1. 14 Juil. 2018La naissance des parfums bio est annoncée115 clics
  2. 2 Mars 2018Explications sur le cycle capillaire233 clics